bloggif_5e29aeb702584.gif

L'EFFACEMENT 

Un jour de profonde nostalgie du Japon je décidai de m’y promener virtuellement (GoogleMent).

On y croise des visages floutés, des personnes clonées, mais surtout on y voit l’insoupçonnable, le paranormal : des fantômes. 
Parfois entier, parfois des membres fantasmagoriques. Ici une poussette abandonnée, là un peintre sans pied, encore ici des jambes seules se laissant porter par un escalator. 
J’ai souhaité redonner à ces personnes démembrées leurs parties manquantes, d’un simple trait de crayon, rapide et sans repenti.

En repensant à ces corps abîmés d’Hiroshima, j’ai eu des envies de réparation virtuelle sur papier.

 

Numéroté et limité à 50 exemplaires 

Livre relié main format A6       

2019

© 2020 - Créé par Louise Aloupic